Innovation propre: le Maroc figure dans le Top 5 !

Innovation propre: le Maroc figure dans le Top 5 !

Selon le Green Future Index élaboré par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui a porté sur 76 pays, le Maroc s’est hissé au 26ème rang mondial, et au 5ème rang des pays les plus innovants en termes d’innovation propre. Ce classement place donc le pays en tête des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

La construction d’un avenir vert

Les auteurs du rapport ont classé le Maroc parmi les pays qui sont « engagés et progressent sur la voie de construire un avenir vert » et « dotés d’une politique climatique ambitieuse ».Ils ont comparé les efforts du Maroc avec ceux de pays tels que la Corée du Sud (31e au niveau mondial) et Israël (38e).

Le Maroc a en effet, procédé à une refonte fondamentale de sa politique énergétique ambitionnant de porter la part des énergies renouvelables à 42% dans le mix énergétique à 52% d’ici 2030.

Le Maroc, pilier de l’innovation propre

Outre le classement mondial, le 2021 Green Future Index comportait plusieurs classements spécialisés, basés sur des critères plus spécifiques.

Le Maroc figure au cinquième rang mondial en tant que « pilier de l’innovation propre ». Le classement spécialisé prend en compte les efforts des pays pour promouvoir le développement des technologies propres. Seuls Singapour, la Finlande, le Chili et le Luxembourg ont obtenu des scores plus élevés que le Maroc dans ce sous-classement.

source:MIT

Le numéro un en Afrique du Nord et au Moyen-Orient

Grâce à ses exploits, le Maroc est désormais en tête des pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, en termes d’innovation propres. 

Loin derrière lui se trouve les Émirats arabes unis (42ème), l’Égypte (58ème), l’Arabie saoudite (61ème), le Koweït (65ème), l’Algérie (72ème). Le Qatar quant a lui, est classé dernier du classement.

Selon les experts, cette décennie sera marquée par plusieurs transitions vers l’énergie propre, la décarbonisation de l’industrie et d’autres changements dans les transports, l’agriculture et les normes sociales. Mais ces transitions doivent se faire de manière équitable. Les pays les mieux placés doivent aider leurs voisins, partager les technologies et les meilleures pratiques.

Tianah.R

Crédits Photo: EBRD

0
Partager avec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *