Chine : une hausse considérable de l’exportation des articles de sport vers Madagascar!

Chine : une hausse considérable de l’exportation des articles de sport vers Madagascar!

Une nouvelle activité en vogue depuis 2020. Né en plein cœur de la pandémie, se plier à l’activité sportive est devenue une coutume très prisée dans quelques villes de la grande île. Suite à cette pratique sans modération, l’importation des articles de sport est en hausse, ce qui est bénéfique pour le budget de l’Etat chinois.

Durant le ravage de la pandémie, une centaine de familles malgaches s’est tournée vers le sport pour tuer le temps. Pour accompagner leurs séances de sport, les tapis de Yoga, mini altère, ou encore gants se sont incrustés dans la séance. Avec la fermeture des salles de sport, la vente en ligne des articles de sports s’est vite incrustée dans le marché des importations. Actuellement, le marché reste saturé, les vendeurs peinent à satisfaire le besoin des clients suite aux fermetures de la frontière.

Super-puissance en exportation

La Chine est le marché numéro un en matière d’exportation de différents articles de sport. Un secret pour personne, l’empire du milieu reste le pays leader dans l’exportation, mais aussi la production de différents articles de sport. Comme les tenues de sport, corde à sauter, gants…

De la Chine vers Madagascar

D’après Chino-shipping :  » La Chine est le premier partenaire de Madagascar en matière commerce ». Suite à ce partenariat harmonieux, le secteur de l’import-export vers la Chine reste un marché exploitable.

Avec l’évolution du monde numérique, il est maintenant possible de se faire livrer à Madagascar en seulement quelques clics. Il existe des sociétés spécialisées en matière d’import-export qui propose ses services en ligne. Bien sûr, l’importation par voie maritime reste le moyen le plus prisé malgré la durée considérable. En effet, le transport en mer peut durer jusqu’ à 30 jours. Et enfin, le transport par voie aérienne, qui reste le plus rapide en matière d’import-export.

Cette importation massive de divers articles impacte négativement l’économie de la grande île. En effet, le bénéfice reste misérable, et il y a décroissance du PIB, sans évoquer le déficit de la balance commerciale de Madagascar.

Maeva

© Crédit Photos : Canal Vie

0
Partager avec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *