Gabon: passage de l’économie brune à l’économie verte!

Gabon: passage de l’économie brune à l’économie verte!

Le Gabon, soutenu  par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Commission économique des Nations unies, se prépare à passer rapidement d’une économie brune à une économie verte. Un processus qui  représente une opportunité pour le pays dans sa quête de l’émergence.

Une économie basée sur l’extraction des matières premières

Jusqu’ici, l’économie gabonaise repose sur l’extraction du pétrole. L’économie brune représente 45% du PIB du pays tandis que la contribution de l’économie verte, axée sur l’exploitation durable des forêts et de leur biodiversité n’est que de 4%.

L’économie gabonaise étant fortement dépendante à l’or noir, la baisse des cours du pétrole engendre des conséquences néfastes pour le pays.  

«Les chocs externes constants que le Gabon a subis en raison de la forte baisse des prix mondiaux du pétrole et de la nécessité de financer le développement dans l’ère post Covid-19 démontrent l’importance d’une transformation au Gabon qui le ferait passer de la croissance brune à la croissance verte basée sur son capital naturel», a déclaré le directeur du bureau Afrique centrale de la CEA, Antonio Pedro

Afin d’accélérer la diversification économique et endiguer sa dépendance au pétrole, le Gabon envisage une transformation structurelle de son économie.

L’économie verte, une opportunité d’émergence !

 Possédant 23 millions d’hectares de forêt dense sur 85% de son territoire, environ 15 millions d’hectares de terres fertiles, 400 essences de bois ainsi que 10 000 espèces de plantes, le Gabon a toutes les cartes en mains pour développer une économie verte.  

Ce type de modèle économique peut représenter une alternative au pétrole, car en 2025, sa contribution au PIB du Gabon est estimée à hauteur de 22%, soit près de 4 milliards de dollars.

L’atteinte des objectifs dépendront de l’exploitation durable de ses ressources forestières, minières et foncières pour accélérer la diversification économique et la transformation structurelle, et du développement des chaînes de valeur ainsi que la mise en place des systèmes de production innovants qui créeront des emplois pour les jeunes et les femmes

Ce projet de transition économique du Gabon d’une valeur d’un million de dollars, intitulé « Le Gabon et les ODD au-delà du pétrole : financer une transition rapide et durable d’une économie brune à une économie verte », appuie le pilier Gabon vert du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE 2009-2025).

Le passage du Gabon de l’économie brune à l’économie verte va faire d’une pierre deux coups : d’une part il va aider le pays à atténuer la tension entre le besoin de production économique et celui de protection de l’environnement et d’une autre, il va contribuer à une croissance inclusive.

Tianah.R

Crédits Photo : Earth

0
Partager avec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *