Le Bénin à l’ère du numérique!

Le Bénin à l’ère du numérique!

En cinq ans, le Bénin a réalisé des progrès majeurs en matière de dématérialisation des services de son administration publique et dans les infrastructures numériques. Cela a permis au pays aujourd’hui de devenir à court terme une plateforme numérique ouest-africaine de référence voulue par le président Patrice Talon à l’entame de son mandat en 2016.

Entre 2016 et 2020, le Bénin a réussi à faire un bond de 20 places dans le classement mondial des Etats qui privilégient le numérique au cœur de leur gouvernance. Tout cela grâce aux réformes et aux projets phares du Programme d’Action du Gouvernement menés à bien. Selon le CNUCED : «  le Bénin est (avec l’Estonie) le pays le plus rapide au monde en matière de création d’entreprises via un téléphone portable.»

Dématérialisation de l’administration publique : rapprochement avec les citoyens et entreprises ?

Grâce à la modernisation du processus d’identification des personnes et la mise en place d’un fichier national sécurisé, les services publics dématérialisés sont maintenant à la portée de tous. Plusieurs secteurs ont connu une transition digitale (impôts, création d’entreprises…) voici alors quelques mesures mises en œuvre dans la digitalisation des services publics béninois qui ont permis d’atteindre de tels résultats.

Il est aujourd’hui possible d’accéder à des informations complètes à propos de nombreux services publics et de se faire délivrer en ligne à peu près 100 prestations de l’Etat grâce au Portail national des services publics, dont 10 e-services totalement dématérialisés comme la délivrance du e-visas aux ressortissants d’une cinquantaine de pays en 2020.

La mise en place d’une infrastructure d’interopérabilité, permet à l’ensemble des bases de données de l’administration publique d’être interconnecté en toute sécurité, facilitant ainsi les échanges de données, pour une délivrance plus efficace des services publics dématérialisés aux citoyens et entreprises.

Les capacités des acteurs de l’écosystème du numérique ont été renforcées à travers le Fonds National d’Appui à l’Entrepreneuriat Numérique,à l’initiative du « Bénin Digital Tour » qui a été mis en place par le ministère du Numérique et de la Digitalisation afin de délivrer gratuitement des formations périodiques au métier du numérique.

Des infrastructures numériques modernes pour un développement durable.

Pour que les citoyens Béninois, notamment ceux qui vivent dans les zones urbaines puissent bénéficier de la connexion haut débit de la fibre optique. La mise en œuvre du Projet « Points Numériques Communautaires » permettra aux populations des localités concernées d’accéder au haut débit. L’Etat a alors installé plus de 2000 km de fibre optique et jusqu’à maintenant elles sont en train d’être densifiées et étendues à travers tout le territoire national.

Vu le contexte pandémique actuel, le Bénin va mettre en service avant la fin de l’année une infrastructure stratégique de stockage et de traitement moderne (Datacenter) destinée à héberger les données et systèmes d’information du pays. Le datacenter est actuellement en cours de certification au niveau des normes les plus exigeantes.

Encore dans le contexte de la crise sanitaire, la plateforme e-learning a été lancée et affiche plus de 35000 vidéos de cours et au moins 2 500 autres supports didactiques en ligne. Cette décision a permis d’assurer la continuité des cours et de favoriser aux étudiants la validation de leur année.

On peut voir à travers ces stratégies nationales de numérisation et la mise en place en 2020 de l’organe de contrôle des prestataires de services de confiance une vision forte des dirigeants dans le cadre du développement du Bénin à travers le numérique. Mais qu’en est-il alors de la sécurité de ses données qui circulent sur le web ?

Harinjato.R

©Crédit photo :

0
Partager avec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *