L’Afrique du Nord : le leader de la croissance économique en 2021

L’Afrique du Nord : le leader de la croissance économique en 2021

L’Afrique a enregistré une récession économique historique suite aux conséquences de la pandémie de COVID-19. Le continent a réalisé une contraction du PIB avec 2.1% durant l’année de crise sanitaire. Cette année, selon la Banque Africaine de Développement (BAD), les perspectives économiques sont dans une optique optimiste. L’Afrique du Nord, notamment la Libye, table sur un taux de croissance économique de 37.5% et se hisse à la tête du top 10.

2020, une année sombre pour l’économie africaine

Les indicateurs macroéconomiques du continent africain ont été affaiblis par la COVID-19 selon les rapports de la BAD. Les déficits budgétaires des pays ont doublé en 2020 avec un taux de 8.4% du PIB. Les dettes publiques des Etats de l’Afrique pourraient augmenter de 10 à 15 points de pourcentages. L’augmentation de l’inflation frappe la quasi-totalité des pays africains. En revanche, l’Afrique devrait rependre une croissance moyenne de 3.4% du PIB en 2021 après avoir contracté de -2.1% l’année 2020. Toutes économies africaines devraient enregistrer une croissance économique positive due à la fin de recension.

Le leader du top 10 

La Libye a été secouée par des multiples chocs en 2020 suite à la pandémie de la COVID-19: l’intensification du conflit armé, la fermeture des principaux champs pétroliers, baisse des prix du pétrole. En conséquence, elle enregistre une contraction de -60.3% de son économie. Mais selon les perspectives économiques de la BAD, le pays devrait remettre une croissance du PIB avec un taux de 37.5% pour l’année 2021 et 54.9% en 2020. Cette hausse est le résultat de l’amélioration des soldes budgétaires et du compte courant due à la reprise de la production pétrole au mois de Novembre. Par la suite, la recette d’exportation de pétrole est en progression pour cette année avec une contribution au PIB de  8,9 %.

Source : Ny Fenitra SOLOFONIRINA

Après la Libye, le Djibouti est le deuxième pays avec une forte croissance en 2021. La BAD table sur un chiffre de 9,9% pour le pays. Il sera suivi du Botswana et de l’île Maurice avec un taux de 7,5% chacun. Suivi par Niger de 6,9%, de la Côte d’Ivoire de 6,2%, de l’Erythrée de 5,7%, de la Guinée de 5,6%. La hausse du PIB du Burkina Faso et du Sénégal est de 5,1% chacun.

Au total, L’Afrique du Nord est à la tête du top 10 de la croissance africaine en 2021, avec un taux moyen de 4%. Elle est suivie par la région australe et l’Afrique centrale de 3.2%. Vient ensuite l’Afrique de l’Est avant la zone Ouest avec des taux respectifs de 3% et 2.8%.

Ny Fenitra S.M

Crédit Photo : BAD

Partager avec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *