Le Business canin, une mine d’or en Afrique!

Le Business canin, une mine d’or en Afrique!

150 000 FCFA à 400 000 FCA, c’est le prix d’un chiot de race à Yaoundé. Ce prix peut grimper encore plus, en fonction de la race de l’animal. Vous l’aurez compris, le business canin est de plus en plus juteux sur le continent Africain. L’engouement pour les animaux de compagnie a d’autant plus été renforcé par les mesures de confinement suite à la pandémie de la Covid-19. Zoom sur ce nouveau business en plein boom en Afrique.

L’augmentation d’adoption d’animaux depuis le début de la pandémie est considérable. Bergers allemands, Caniches, Coton de Tuléar, Rottweilers, Picpoules ou malinois sont désormais chouchoutés dans de nombreuses familles africaines. Une nouvelle qui enchante les éleveurs canins qui réussissent à vendre entre 3 à 5 chiots par jour contre 1 animal adulte au quotidien.

Un business qui rapporte, puisqu’un chiot se vend entre 150 000 FCFA à 400 000 FCA (277 dollars à 737 dollars) à Yaoundé selon sa race. A Madagascar, le prix varie entre 200 000 ariary à 10 000 000 ariary (54 dollars à2650 dollars).  Un prix élevé qui s’explique par la difficulté de se procurer un chien de race, mais également par le nombre de soins coûteux nécessaires avant la vente. En effet, la plupart des chiots sont importés des pays occidentaux. Arrivés sur le continent africain, les éleveurs doivent encore débourser pour des soins, des vaccins et une alimentation équilibrée jusqu’à ce que l’animal trouve une famille.

Ce business profite aussi aux vendeurs d’accessoires pour animaux qui se sont adaptés à la crise sanitaire. Gamelle, collier, laisse, harnais et jouets…tout se vend désormais en ligne ! Un procédé qui marche puisqu’il facilite la vie aux propriétaires de chiens. Les observateurs ont constaté une hausse de 15 % des ventes de nourriture et de 30 % pour les jouets.

Pour la sécurité du domicile ou pour le plaisir d’avoir un animal de compagnie, les chiens de race sont de plus en plus présents en Afrique. Cependant, dans certains pays comme le Ghana ou le Mali, les chiens sont encore exploités pour leur viande.

Tianah.R

Crédits photo : T.R

0
Partager avec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *